Votez pour nous !

Lacrimosa

Forum futuriste de vampires, humains, goules, metamorphes et humains à dons axé autour d'une guerre inter-race et d'un fléau qu'est le Lacrimosa au sein de la ville de Pandémonium.
 


Partagez | 
 

 2. Contexte de Lacrimosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Creatorem

Admin

avatar
Messages : 181
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: 2. Contexte de Lacrimosa
Mar 17 Mar - 13:32


Contexte


Lisez bien... ceci est notre histoire...


An 3402.

La planète telle que l'on connu nos lointains ancêtres n'existe plus. Grandement diminuée par les nombreuses guerres nucléaires, privée de son astre solaire, la Terre n'est plus que l'ombre de ce qu'elle put être, un jour. Le soleil est mort de manière prématurée, depuis bientôt deux siècles. Ce que les chercheurs n’annonçaient pas avant des millénaires s’est produit.

La Terre se retrouve privée de lumière naturelle. Et ce n’est qu’un moindre mal, étant donné ce qui aurait dû nous attendre, si ces mêmes chercheurs n’avaient pu mettre au point le projet Gaïa…

L’humanité a donc pu survivre à cette catastrophe. Mais à quel prix ? Les ressources se sont amenuisées, au fil des siècles et de la surconsommation. La planète, constamment plongée dans l’obscurité, consomme trop. Beaucoup trop, par rapport à ce que l'on peut construire. Seuls les plus riches savent encore ce qu’est l’eau courante et la lumière d’intérieur. Ils connaissent même le luxe d'exploiter les manticores, en échange du gîte et du couvert. Sans compter les attaques multiples sur les centrales, faisant ainsi considérablement monter les prix…

Et puis, comme si cela ne suffisait pas, un fléau que l’on ne pensait exister que dans les contes de fées a refait surface. Car les mythes prennent souvent leurs sources dans la réalité… Cela a commencé par ses meurtres. Des cadavres retrouvés, vidés de leur sang. Pour endiguer une montée de panique, on a mis ça sur le compte de fanatiques… Et puis, quelques spécimens, ont commencés à se montrer. Des vampires qui se prétendaient neutres, et qui voulaient absolument faire entendre raison aux humains. Tous les vampires ne sont pas mauvais. Il ne faut pas chercher une guerre…

Comment cela n’aurait-il pas pu être suspect, aux yeux de l’humanité, naturellement si méfiante envers ce qui est différent ?

Pour lutter contre cette espèce qu’il jugeait non naturelle, les humains ont scientifiquement crées une nouvelle race d’êtres vivants. On les nomma les Ghouls, en référence aux créatures folkloriques qui se nourrissaient de cadavres. De morts. Des charognards. Et c’était exactement ce que l’on souhaitait d’elles. Qu’elles mangent les non-vivants : les vampires.

Dans les années qui suivirent leur création, tout se déroula pour le mieux. L’on constatait beaucoup moins de meurtres de vampires, et ils en devenaient plus discrets. Il faut bien avouer que leur nombre avait considérablement chuté. Ils étaient affaiblis, affamés, ils n’arrivaient même pas à créer de nouveaux effectifs. Et les humains étaient heureux.

Mais une fois encore, rien ne s’est passé comme prévu. Les Ghouls qui étaient contrôlées par les humains ont développé une conscience propre. Elles ont commencé à réfléchir, à être douées d’intelligence. De volonté propre. Et elles se sont retournées contre leurs créateurs. L’humanité n’avait plus un unique ennemi contre lequel se battre, mais deux. Car les vampires en ont profité pour proliférer, de nouveaux.

C’est ainsi qu’une guerre silencieuse entre les trois races, une lutte constante pour la survie, la nourriture, le pouvoir s’est enclenché. Les rouages de l’engrenage se sont mis en marche.

Comme si cela ne suffisait pas, les Caduties ont refait surface, pour obtenir leur part du gâteau. Ces êtres humains dotés de dons, suite aux nombreuses irradiations nucléaires, estiment avoir le droit d'être reconnus, eux aussi, comme des dieux, ou presque.

Nous sommes à Pandémonium, immense ville perdue sur le continent européen. Ses rues sombres, étroites, ses bâtiments délabrés, ou au contraire, encore luxueux, ses habitants peu fréquentables… et son Lacrimosa qui fait presque autant de victimes que les combats acharnés entre les cinq races. Car la drogue est un fléau dévastateur, qui asservit les esprits, avilie les cœurs, et pourris les corps…

Et toi, alors … ?

De quel côté seras-tu ? Plutôt humain, vampire ou Ghoul ? Seras-tu un simple consommateur régulier du Lacrimosa, ou plutôt un de ses créateur, saignant d’ « innocentes » créatures pour te faire de l’argent… ? Les possibilités sont nombreuses, à Pandémonium…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimosa.rpgistes.com
 

2. Contexte de Lacrimosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacrimosa :: Administration :: Administration-