Votez pour nous !

Lacrimosa

Forum futuriste de vampires, humains, goules, metamorphes et humains à dons axé autour d'une guerre inter-race et d'un fléau qu'est le Lacrimosa au sein de la ville de Pandémonium.
 


Partagez | 
 

 Luminescence [pv Nashoba - Rigel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mar 17 Oct - 21:52

Froid. Il n’y avait rien de plus terrible que le froid couplé à l’humidité. Contrairement aux températures basses mais sèches, celle-ci s’imprégnait dans les vêtements, se collait à la moindre parcelle de peau pour mordre les individus qui pointaient le nez à l’extérieur. Seuls quelques-uns ne semblaient pas en souffrir :

Les vampires, certains manticores et… Les Caduties comme Rigel.

Devant l’entrée d’un joli bâtiment dont les ornements laissaient penser à une autre époque, une autre vie, s’agglutinaient des personnages richement vêtu pour certains, beaucoup plus simplement pour d’autres. Sur les quelques marches du perron se tenait une dame au charme indiscutable. Tout en tendant la main à un Cadutie, elle offrit un sourire délicieusement charmeur, aussi subtil que l’était la maîtrise de cet art : la séduction.

Lors de ce genre de soirée, pas besoin pour l’Elementara de glace de se couvrir le visage. La mine fermée et les yeux pâles se posèrent à peine sur la femme immortelle qui venait de lui tendre la main quand il s’était approché. Glacial, l’air qui l’entourait provoqua chez la non-morte un nuage de fumée qui manqua de la surprendre. Oui. Il était aussi froid que ça, fidèle à sa réputation. Le pas à peine ralenti par cette parenthèse, Rigel entra à son tour, protégé par son pouvoir mais aussi par ses confrères. Rigel n’était pas le plus haut placé ni le plus influent des Caduties mais en son statut de secrétaire d’un des trois conseillers, le blond avait tout de même droit à des traitements de faveur.

Ce soir, il était question de participer à l’un de ces combats de gladiateur. Le Cadutie n’y venait jamais en règle générale mais… Il n’y a bien que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, ont justifié certains. Dans tous les cas, il était comme toujours, difficile de savoir ce qui pouvait faire plaisir à Rigel puisque les sourires semblaient étrangers à ce faciès. Le pas lent mais assuré, il se dirigea jusqu’aux balcons privés qui dominaient la salle. L’endroit était circulaire pour permettre à tout le public d’en profiter. Tout ça avait l’air d’une simple fosse pour éviter que les combattants n’esquintent les spectateurs.

Ou ne leur prenne l’idée stupide de s’en prendre à eux.  

Placé à côté d’un confrère Cadutie qui était un habitué de ce genre d’événement, Rigel pu donc profiter des explications sans qu’il ne décroche un seul mot. Ses yeux étaient rivés sur la porte qui laisserait entrer les combattants et une simple question passa ses lèvres.

Qui va combattre ?

L’elementara n’avait pas élevé la voix. Le ton était monocorde, sans le moindre tremblement ou soupçon d’empathie. Comme s’il n’avait que faire de tout ce que son patriote de cadutie pouvait lui dire. Une seule chose l’intéressait : le nom des participants.

Un nom. A mettre sur une tête.

A mettre sur des yeux dorés.

▬Un manticore Taureau : Domino et un manticore loup : Nashoba. Tu vas voir, ils sont fameux ! C’est un combat que j’attends depuis des semaines ! Targa le cadutie assit à côté de Rigel qui lui, était encore debout. Tu peux monter le chauffage hein maintenant… tu risques rien ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mar 17 Oct - 22:09





La vampire extravagante qui avait payé pour ses services natait ses cheveux pour leur ajouter des plumes et d'autres breloques. Le visage peint, agenouillé, le regard dans le vague, Nashoba se concentrait intensément. Faire le vide dans son esprit était la partie essentielle de son travail. Il n'y avait aucun combat perdu lorsqu'il était totalement à ce qu'il faisait. S'il ne ressortait pas vainqueur, il aurait au moins la satisfaction de s'être donné totalement dans son art.

Car le seul art que maîtrisait le Manticore, c'était de rouler ses adversaire dans la poussière.

Ses fourrures couvrant la chasteté nécessaire aux débuts de combat le gardaient à température ambiante. Les yeux ambrés étaient immobiles. Le souffle ample et régulier du gladiateur montrait une maîtrise de son propre tempérament à toute épreuve. Il y avait un moment pour être en colère, et un moment pour arracher les lambeaux de ses adversaires.

Un moment pour être brutal, et un moment pour être un chasseur.

Les lippes étirées sur  le visage basané découvrirent une série de dents. Le sourire le moins rassurant du monde cliqueta en rythme avec les breloques incrustées sur sa tête. Sous la clameur de la foule, le loup se leva.

Dame Pettiway : Reviens-moi victorieux et tu seras récompensé.

Nashoba : Soyons clairs ma dame. Il n'est pas question que je l'encule.

Le regard choqué de la vampire lui tira un spasme de satisfaction. Il se retint d'afficher un regard ironique comme d'une envie de rendre son déjeuner. Se moquer d'une vampire n'était jamais une bonne idée. Il la connaissait de réputation, et savait de quel genre de personne il s'agissait.

Celui qui se disait dégoûté par le final d'un combat de manticores mais qui regardait quand même, derrière un éventail.

Domino n'était pas exactement un ami, mais ils avaient grandi dans la même ferme. C'était comme coucher avec son cousin. Ou son oncle. Non merci.

Il l'assomerait assez fort pour ne pas avoir à le monter. Et tout le monde serait content.

Un pas après l'autre, le loup roula des mécaniques. Son sourire de mauvais gendre incrusté jusque dans les pupilles, il leva les deux bras pour faire monter la clameur. D'un côté. De l'autre. Profitant de la souplesse donnée par sa race-mêlée, il exécuta une acrobatie qui fit exploser le maigre ruban prévu pour ses dreadlocks.

Applaudissez. Applaudissez. C'est tout ce que vous méritez.

Il les détestait. Chacun d'entre eux. Au moins autant qu'il adorait combattre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mar 17 Oct - 22:37

Le voilà qui entrait et qui emmenait avec ses gestes les clameurs de la foule. La plupart d’entre elle. Rigel ne montra rien à part cette impitoyable absence d’émotion sur son visage. Implacable, il observa la vision du manticore dirigeant une foule d’êtres qui se disaient supérieurs.

Tout simplement parce que c’était les animaux qui étaient en bas dans la fosse.

L’égo était une des choses les plus dangereuses que Rigel avait pu voir dans sa courte vie. Sur les exclamations qu’exprimaient ces visages, ceux de ses paires, lui n’y voyait rien d’autre que des masques déformés par l’hypocrisie la plus corrosive. Derrière les clameurs se cachaient les monstres tapis au fond des prunelles. Parce qu’au final, il ne resterait qu’un seul mot dans la bouche de tous :

A mort. A mort. A mort.

Debout, le corps caché sous d’épaisses couches de vêtements, Rigel toisait le loup. Celui-là même que sa propre fille appelait affectueusement « Nana ». Les doigts remuèrent sur le tissu rouge et riche qu’ornait le balcon et tombait gracieusement en contrebas. Valentin, le cadutie qui était aux côtés de l’elementara, continuait ses commentaires sans qu’ils ne soient vraiment entendus. Il était difficile de savoir si c’était un profond dégoût qui animait le regard glacial de Rigel…

Ou bien s’il s’agissait d’autre chose.

C’est au tour du taureau de faire son entrée. Plus musculeux, plus massif. A son tour, il lève les bras et pousse un cri aussi rauque qu’il est grave. La tension monte crescendo avec l’excitation du public que l’elementara ne suit pas.

Vraiment, aucun sourire ne vient orner les douces lèvres du Cadutie de glace. Personne ne le touchera. Pas avec le givre qui court au bas de sa tenue et traîne au bout de ses doigts tordus par les multiples fractures. Domino fait un tour de piste pour faire monter l’adrénaline avant de faire face au loup. Il fait claquer son poing contre la paume de sa main.

Et le combat débute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mar 17 Oct - 22:52





Lorsqu'on l'on était gladiateur, il y avait plusieurs règles à observer. Numéro un. Ils étaient là pour le spectacle. Numéro deux. Les spectateurs en voulaient pour leur argent. Le reste ne dépendait que du caractère de vos collègues avec de gros nez cassés. Domino chargea. Dans sa peau d'homme, il lui fonça si brutalement dessus que Nashoba faillit se retrouver écrasé contre le bord de la fosse. Le loup attaqua au genoux. Un bon coup de pied qui lui remonta le long de la jambe, mais fit s'étaler son adversaire.

Domino n'était pas un combattant chevronné. C'était un agriculteur devenu gladiateur par manque de chance. Un maître stupide qui l'avait joué aux cartes, et il avait atterri sous la poigne solide et glaciale d'un vampire. Nashoba devait le combattre, pas l'humilier.

Le taureau changea de tactique, et frappa aux poings. Il mettait des coups impressionnants mais affreusement lents. Nashoba sautait, se baissait, parait. Il jouait avec son adversaire, l'adrénaline grimpant d'un cran chaque fois qu'il prenait un coup. Pied. Poing. PIED.

Les narines dilatées par la colère, Domino commença à frémir. Nashoba montra  deux rangées de dents solides et courut à l'autre bout de l'arène. Sous les "ooooh" de la foule, un gigantesque taureau gratta le sol à grands bruits.

C'était le moment de choquer la bonne société vampire.

Le gladiateur défit tranquillement ses linges, et exposa l'intégralité de son anatomie. Les fourrures dans la main droite, il ne surveilla que du coin de l'oeil son adversaire... qui s'élança furieusement.

Un tour de talon, un saut animal, atavique, le toréador improvisé atterrit dans une tornade de poils et de crocs quelques mètres plus loin. Les griffes surdimensionnées du manticore laissèrent de longues traces dans le sable. Il gronda, échine dressée, et la valse put commencer.

Force contre souplesse, épaisseur contre rapidité. Ce que Domino prêtait, Nashoba attendait l'instant parfait pour rendre. Beaucoup plus expérimenté, il savait que c'était un combat d'endurance.

Et Domino, aussi brutal que désespéré, brûlait ses réserves d'énergie très vite.

L'illusion était acceptable, Nashoba acceptait de prendre certaines blessures - en subissait parfois sans s'y attendre - et mena son adversaire à panteler.

Le taureau était ruisselant de colère, et aussi droit qu'un ivrogne à la sortie du bistrot. La fourrure tranchée sous l'aisselle et à l'intérieur de la cuisse, le loup était couvert de poussière mais encore vaillant.

Le coup de grâce. En douceur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mar 17 Oct - 23:24

Ce givre léger. Rigel ne bougea pas alors que le combat débutait. Droit comme une statue de pierre, le Cadutie de glace n’avait que ses yeux pour témoigner de son humanité. Ils suivaient les deux gladiateurs, les gestes de chacun sans rien exprimer de plus que d’habitude. Valentin s’était levé à côté de lui et battait l’air de son poing pour encourager les combattants à l’image d’autre qui faisaient de même.

Rien ne comptait plus que les attaques impressionnantes et leurs esquives. Que se passait-il dans la tête de Rigel ? A la place d’un des deux, il serait déjà réduit en miettes. Ou alors la pièce serait déjà la réplique d’un iceberg. Sans un mot, Rigel se décrocha du rebord et fit un pas en arrière pour entamer un demi-tour.

▬Rigel, tu pars déjà ? Tu vas louper le meilleur moment !

Valentin ne sembla pas s’offusquer en apparence du regard polaire et fixe de son confrère. D’une main, il la posa entre les omoplates de Rigel et l’invita sans forcer à reprendre sa place sans le regarder dans les yeux cette fois-ci. Son attention se reporta volontairement sur les deux adversaires et le brun reprit ses quelques explications. Il va certainement jouer encore un peu avec lui. Nashoba sait très bien y faire, disait-il complètement captivé avant de héler un encouragement.

Domino dans sa peau animal chancelait, la peau ruisselante de transpiration où se reflétaient les lumières de l’endroit. En face de lui, le loup se tenait le corps prêt à bondir… Et cette vague qu’il avait vu courir sur l’échine n’était sans doute qu’un frisson dû à l’excitation du combat.

Des bêtes. Traités comme des bêtes.

Et le givre dissuada Valentin tout nouveau contact à son intention, juste avant que Domino ne s’élance de tout son poids en direction de Nashoba. La tête massive et monstrueuse du bovidé n’était qu’un bloc massif de muscles sauf qu’au lieu de foncer tout droit… Cette fois le manticore donna un coup de tête sur le côté dans le simple et mortel but d’empaler son adversaire. Il fulminait, l’animal.

Et Rigel ne bougea pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mer 18 Oct - 15:57





La colère était l'ennemie des manticores.

C'était elle qui les poussait à parler plus haut que prévu à leurs maîtres. Elle qui les mettait en danger à chaque instant. Elle qui les dressait les uns contre les autres. Elle était là, ancrée en chacun comme un instinct de survie. Tant qu'ils se battaient, c'était preuve de leur existence. Là pour détruire, là pour servir. Domino n'était pas en colère, il était littéralement dominé par celle-ci.

Soumis à des pics d'adrénaline anarchiques, dans un étau douloureux d'humeurs incontrôlables. Il lui faisait pitié. Et il venait  de lui faire très mal. Le loup avait volé, grâce à Creatorem il n'avait pas été transpercé. Roulant quatre fois dans la poussière avant de parvenir à déterminer le haut du bas, ses réflexes de prédateur le jetèrent à quatre pattes alors que son cerveau semblait encore tourbillonner.

Il avait le vertige, mais le taureau venait de tomber sur le flanc. *

"Dominatio !"

Le ton aigu d'une voix féminine le fit trembler. Nashoba marcha lentement, une patte après l'autre pour flairer son adversaire. Le souffle rapide et douloureux animait la bête ensanglantée. Au fond de ses pupilles bovines, il croisait la cousine de la colère.

Une trouille monstrueuse.

Dame Pettiway : Dominatio !

La salope !

La rumeur reprise par plusieurs voix gonfla, s'intensifia. Au rythme des poings et des gobelets, les vampires réclamaient du sang et du foutre. De l'humiliation et une domination totale. Les naseaux dilatés du taureau frémissaient d'angoisse. La bête au fond de Nashoba gronda.

Il sauta derrière la forme  ondulante du manticore abandonnant sa peau de cuir. Il se rendait. Il abandonnait.

Nashoba avait déjà gagné, mais sous les "Dominatio" tonitruants des gradins, il ne pouvait pas s'en aller sans soumettre son adversaire.

Il n'en avait pas le droit.

Les babines retroussées, dégoûté par ce qu'il était forcé d'accomplir, le manticore s'étira, et posa ses pattes sur les épaules larges. Et, abaissant la tête, il incrusta la trace de ses griffes de haut en bas, les crocs autour de la nuque. Une prise pour l'empêcher de bouger. Une prise pour s'empêcher de percer un organe vital.

Frustrée et excitée par l'odeur d'un sang qu'elle savait immonde, la foule anonyme applaudit à tout rompre.

Couvert de sang et de poussière, des erraflures plein le dos, Nashoba sentit une vive douleur lui rappeler qu'un taureau chargeant avec désespoir n'était pas confortable.

Il se força à sourire, lever les bras, et recevoir les louanges.

Ils étaient satisfaits. Il se sentait alourdi d'une angoisse sourde.

Il détestait ces putain de vampires et leur coutume de Dominatio à la con.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mer 18 Oct - 18:30

Il avait regardé avant de s’en détourner sans autre forme de procès. Valentin qui était de nouveau complètement absorbé par la scène qui se déroulait sous leur yeux tenta de retenir le blond, alternant entre lui et la fosse : il ne voulait rien louper d’intéressant.

▬Rigel, reviens !
J’en ai assez vu.

L’Elementara n’attendit même pas que l’autre tente quoique ce soit et lui tourna définitivement le dos. De son côté, Valentin n’hésita pas longtemps entre rattraper son confrère et se pencher sur la scène en hélant comme les autres. Mais plus tout à fait aussi serein au vue des paroles froides de Rigel.

Dominatio ! Dominatio ! … Dominatio ! …

Les clameurs s’étouffèrent dès l’instant où le blond passa la porte. Le regard fixe s’assombrit immédiatement quand il fut assuré d’être seul et s’avança jusqu’à une pièce qui servait de fumoir et de bar. Vide de toute présence, certainement réservé aux vampires et aux caduties invités, il s’avança alors pour sortir un verre. La main pâle l’entourant, il resta quelques instant devant quelques bouteilles d’alcool. Il ne courait pas après ce genre de liqueur mais il y en avait une qu’il appréciait tout de même : l’Armagnac.

Il s’en servit un fond, l’histoire d’une ou deux gorgées pas plus, puis il reposa le contenant à côté de lui. Inspirant profondément, il but une première gorgée sans se douter qu’après le combat viendrait dans cette même salle le grand gagnant et quelques invités privilégiés. Ils se compteraient sur les doigts d’une main, guère plus.

Et ce qu’il se produisit au bout d’un moment. Rigel découvrit au moment où la porte s’ouvrait qu’une autre entrée donnait accès à cette pièce. Il s’agissait de la vampire qui avait clamée la première le mot d’ordre pour le clou du spectacle et du loup… Et peut-être bien une ou deux personnes de plus. La femme aperçu rapidement Rigel qui était déjà en train de la fixer sans montrer d’émotion particulière. Le regard était polaire, le faciès cassant braqué sur elle qui ne trouva qu’à offrir un sourire aussi mauvais que ravie de cette surprise.

▬Et bien maître Rigel, si je m’attendais à vous voir en train de picoler à un bar…
C’est une maigre compensation vue la qualité plus que médiocre de votre prestation.

Votre. Pas la prestation. Et c'est bien l'immortelle qu'il regardait et non le loup en disant ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Mer 18 Oct - 20:28





Ce Rigel était un trou du cul imbibé.

La pointe de condescendance tapie au fond du regard, Nashoba détourna les yeux pour ne pas être mêlé à une discussion tendue. Il pouvait compter sur la fausseté de sa commanditaire pour apaiser les tensions et faire retomber tout conflit d'un battement de cils. Les plaies bandées, récompensé par une généreuse dose de nourriture luxueuse, il ne demanda pas son reste.

Assis sur un canapé aussi cher que toutes ses possessions, le loup se laissa manipuler. On finissait de le débarbouiller, sutturait ses points en le laissant grogner. Il se laissait gagner par une bonhommie grognon. Oui ça faisait mal. Non ce n'était pas grave.

Sous le regard acéré de sa maîtresse temporaire, il se laissait polir l'ego.

Dame Pettiway : Je ne comprends pas ton entêtement à refuser un traîtement plus rapide. Tu pourrais y retourner demain si tu te laissais faire.

Nashoba : Pas de magie.

Il planta ses yeux ambrés dilatés par la douleur sur le Cadutie. Il était hors de question de se laisser approcher par un de ces sorciers. Les vampires avaient les mains froides. Non, merci. Il se portait bien mieux sans.

Dame Pettiway : Enfin ! Un Creatie pourrait souder les deux côtes en un rien de temps.

Le visage tendu par une maîtrise de sa douleur, les narines dilatées sous les doigts qui le pansaient, Nashoba gronda malgré lui.

Nashoba : Pas. De magie.

Sans doute un peu trop fort.

La vampire recula, lui offrant un regard méprisant dont il eut immédiatement horreur. Le manticore venait de lui rapporter un paquet d'argent, ce fut sans doute ce qui le sauva. Il ne devait jamais oublier sa place. Pour détourner l'attention - et parce qu'entre un Cadutie qui se cassait et une vampire éternelle il choisissait le moins risqué - Nashoba se tourna pour dévisager Rigel.

Nashoba : Vous n'avez pas aimé alors ? Désolé. C'est moins classe que quand je fais les lits.

Intriguée par les ragots, sa commanditaire fit mine de se rapprocher pour récupérer les breloques de ses dreads emmêlées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Jeu 19 Oct - 11:34

Il lui restait encore une gorgée sur les deux qu’il s’était servi au départ et il ne restait que les affres éclatantes de la liqueur contre son palais. La sensation de chaleur encore nichée entre ses papilles, ses joues et ses lèvres.

Les yeux d’une pâleur polaire glissèrent jusqu’au loup qui s’adressait à lui. L’abîme, comme un monstre de glace qui se rend compte qu’une fourmi l’interpelle en contrebas. Le regard fixe se vissa sur celui bien plus vivant et sauvage du manticore et ne bougea plus de sa position.

Menace ou indifférence ? Peut-être était-ce bien les deux en même temps. Et ce calme qui ne quittait pas le moindre de ses gestes aussi infimes étaient-ils. Le menton se leva sensiblement.

N’engagez un combat que si vous êtes sûr de le gagner, Manticore.

Pas un mot plus haut que l’autre mais l’avertissement était là. Les pics, aussi discrets qu’ils pouvaient être ne seraient pas tolérés et le mot était clair : ce n’est pas toi qui gagnera et ce n’était pas une supposition. A aucun moment Rigel ne sembla montrer le moindre doute à ce sujet.

Y avait-il seulement pensé ?

Je m’adressais à vous, Dame Pettiway.

Les yeux bleus avaient déjà quittés le loup pour revenir sur la femme vampire. Sans s’y attarder plus que ça, il but une autre gorgée et la dernière qui restait dans son verre. Une lampée, juste là pour réveiller le goût rond et fruité de l’Armagnac.

▬Si vous êtes si coincé, c’est dommage pour vous, répliqua-t-elle en haussant les épaules. Heureusement que les caduties ne sont pas tous comme vous, sinon on mourrait d’ennui.

M’extasier devant deux êtres inférieurs qui se combattent et baisent entre eux ne fait pas parti de mes passe-temps. A quand le public ira-t-il dans la fosse pour s’occuper du vrai dominatio ?

La question n’attendait pas de réponse et… Rigel avait prononcé le mot baiser de façon très classe, tout en s’appuyant sur le rebord du bar dont il se décida à quitter. Le pas tranquille et léger, l’Elementara s’avança sans pour autant chercher à s’approcher du manticore ou de la vampire. Les deux étaient à égal distance pour une bonne raison : Rigel les mettait à la même échelle.

Humiliant pour l’immortelle, surtout.

▬Votre frère aurait adoré, pourtant. Aldébaran, c’est ça ?
Aldébaran ne vivait que pour ses propres intérêts… Et il n’aurait pas hésité une seconde à vous brûler en cas de déception.

Une pause et le regard pâle glissa de Pettiway à Nashoba.

Vous et votre petit chien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Jeu 19 Oct - 12:32





Il la fermait, sa grande gueule de loup qui lui avait valu ses oreilles en pointe.

Il ne disait pas un mot, supportait l'humiliation en silence, et observait Rigel avec le regard luisant d'une menace tue. Dame Pettiway ne semblait pas très heureuse. Ses deux infants préférés l'observaient avec une lueur d'inquiétude.

La dame était connue pour ne jamais punir elle-même, elle avait suffisamment d'argent et d'influence pour faire mal à ses ennemis sans tacher ses jolies robes. Les pas volumineux de la dame en froufrous la guidèrent dans le dos de Nashoba. Il fulminait intérieurement.

Va te faire foutre. Toi et tes chemises de cul-serré, tes cheveux filasses et ta vieille bouche de statue d'église. Va chier dans un bol.

La pression des mains froides sur ses épaules le fit sursauter. Nashoba leva la tête. D'en bas, il avait plutôt une jolie vue. Si elle n'était pas si hypocrite, peut-être qu'il se serait laissé séduire par une poitrine opulente coincée au-dessus d'un serre-taille trop ajusté.

On le pinça. Il dévisagea Rigel.

Si je me levais et te cassais ton verre sur la tête, ça fermerait ta grande gueule.

Dame Pettiway : Je te déconseille d'essayer. Nous ne tenons pas à rouvrir les hostilités avec les Vacaresco, Nashoba.

Il cilla deux fois, incrédule. Sous le sourire mystérieux de son employeuse, le manticore se tassa un peu. Devant l'air suspicieux des autres invités, il sentit la tension grimper d'un cran.

Un invité : Que dit-il, mère ?

Dame Pettiway : Oh je n'oserais le répéter. Je ne tiens pas à offenser notre hôte de marque.

Oh la connasse !

Une gifle, cinglante. Dans un bruit de breloques, Nashoba atterrit au pied du fauteuil. Sonné, surpris par la force phénoménale de la vampire, Nashoba écarquillait les yeux.

Nashoba : Mais je disais pas ça pour vous !

Dame Pettiway : Tiens donc. Sire Vacaresco est une connasse ?

Putain de merde !

Elle ne releva pas. Le manticore observa les mains démoniaques, recula prudemment pour s'écarter de toute cette maudite magie. Ils étaient tous tarés, ces sorciers. La langue, les doigts, la nuque, le sexe, c'était des choses privées qu'on ne fourrait pas partout pour obtenir des informations bon sang !

Embarrassé, le teint du loup prit une ou deux teintes supplémentaires. Il hésita, mais préféra se mettre dans le camp de Rigel. Il y avait moins de risque avec une statue en cristal qu'un colosse en satin.

Nashoba : On n'a pas baisé. Je l'ai dominé autrement.

Il se battait avec les armes qu'il avait au milieu de ce groupe d'extasiés persuadés qu'il était un crétin fini. Et pour avoir accepté un nouveau contrat vampire contre une connaissance, c'était sans doute ce qui le définissait le mieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Jeu 19 Oct - 13:04

Encore une fois, rien n’était passé sur le faciès sans sourire du Cadutie. Il s’était contenté d’alterner entre le manticore et la vampire qui jouait, s’amusait méchamment avec les autres. Et surtout Rigel qui ne sembla pas dérouté par la procédure de l’immortelle.

Et Rigel n’accorda à la réplique de Nashoba qu’un maigre coup d’œil sans qu’il ne s’écarte pour autant. Il faisait juste beaucoup plus froid dans un périmètre assez large pour éviter un contact surprise. Si le loup s’approchait trop, il le sentirait sans aucun problème.

Dame Pettiway… Vous pensez que j’accorde assez d’importance à un manticore pour m’offusquer de ses pensées ? Je vous pensais plus futée.

La pensée sous-jacente à l’intention de l’immortelle se faisait poison. Le maigre étirement de lèvres de l’Elementara n’avait rien de chaleureux. Et il poursuivit, le regard toujours profondément dardé sur la femme.

Je suis une merde de Cadutie. Une pute dégénérée. Quoi d’autre ? Votre manège est médiocre. Ce manticore n’a fait qu’obéir à votre contrat. Il a gagné et vous a rapporté assez d’argent. Malgré ça, pour palier votre petit égo blessé par mes mots, vous vous en prenez à lui ?

Sans prévenir, la glace et le givre se mirent à couvrir le sol. Ça n’avait rien de mortel mais la température chuta drastiquement dans la pièce jusqu’à provoquer un léger nuage de condensation de certaines bouches. Même les mortes, ce qui trahissait aussi un repas récent.

Je me fiche que vous vous extasiez devant des animaux tout juste capable de baragouiner en train de se monter. Venir m’a simplement confirmé que ce genre de petite réjouissance avait autant d’intérêt que de se soucier de ce que les manticores pensent de nous.

Le regard pâle glissa alors jusqu’au loup.

Surprenez-moi Dame Pettiway. Dites-moi donc ce qu’il a pu dire. Parce que là tout de suite… Ce manticore a bien plus d’intérêt à mes yeux que votre petite personne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Jeu 19 Oct - 15:34





Il pouvait se transformer, déchirer les coussins et pisser sur le tapis. Il pouvait renverser cette vieille rombière, dévaler les marches et se terrer dans la benne. Il pouvait aussi rappeler à Rigel qu'il avait vu ses doigts cassés et sauté sa nourrice dans son propre lit.

Mais il n'en fit rien, laissa la maîtresse de cérémonie jouer les charmeuses. Elle n'était pas idiote, elle n'avait aucun droit sur la personne de Rigel. En revanche, elle pouvait parfaitement le tuer, lui. Personne ne lui en voudrait pour ça. Le loup l'observa minauder, fixa ses deux fils pendant qu'ils s'activaient discrètement.

Une odeur très agréable lui chatouilla les narines, et le détendit instantanément.

Il comprit mieux pourquoi il avait été acheté à si bas prix pour un combat qu'il ne désirait pas.

La magie était déloyale, surtout lorsqu'on négociait. Le manticore attendit que le feu s'apaise, qu'il ne reste que des braises. Avant qu'il comprenne ce qu'il se passait, il fut seul avec Rigel, toujours le cul par terre, et l'odeur lui collait à la peau.

Il se sentait fatigué. Comme si quelque chose  ou quelqu'un avait aspiré son énergie. Ce n'était pas le combat qui l'avait mis dans un état tel, mais la lassitude de se retrouver toujours dans la même situation. Maintenant qu'il était en seule compagnie du Cadutie et qu'il n'y avait plus Régina pour le retenir, Nashoba plissa les paupières.

Nashoba : Ca vous amuse, hein, de jouer avec la vie des autres.

Il débarrassa poliment le verre du Cadutie, le rangea derrière le bar pour les serviteurs. Baissé, il fouillait à la recherche d'une bouteille de quelque chose de plus frais à boire. De l'eau pure, pas comme celle de la benne.

Nashoba : Elle n'a pas voulu vous le dire parce que vous n'êtes pas capable de supporter qu'on  vous dise ce que vous êtes. Vous pensez qu'elle est partie pour quoi ? Pas pour vous faire plaisir.

Qu'est-ce qu'il faisait ? Il se mettait en danger, à découvert. Le sang avait à peine coagulé sur ses lèvres et son menton, il était bandé au torse, et faible de fatigue, et il choisissait ce moment pour régler ses comptes ?

Nashoba : Vous me prenez pour un abruti. Vous êtes comme les autres.

Complice. Si c'était lui qui avait fait tuer un manticore pour s'être défendu comme son frère, c'était un complice. Comme les autres, il les écrasait avec ses beaux souliers. Comme les autres, il les traitait en sous-hommes, oubliant qu'ils avaient officiellement le même statut. Comme les autres, il avait voulu lui donner une leçon, le traiter en esclave.

Exactement comme les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Jeu 19 Oct - 16:02

Un dernier regard en direction de la porte avant qu’il ne glisse jusqu’à la stature du loup qui, même fatigué, restait impressionnante. Le Cadutie avait bel et bien des allures de ficelle tordue à côté de lui qui continua de déverser une partie de son amertume. Rigel regarda s’écouler le flot sans ciller. Doucement, la glace s’estompa de la salle qui retrouva un visage bien plus familier et chaleureux, contrairement au blond qui gardait les lèvres closes et le regard plein d’un aplomb aussi calme que glacé.

Je ne pensais pas avoir l’air de quelqu’un qui s’amuse.

Ton monocorde aux syllabes articulées et parfaitement audibles. L’intonation n’avait rien d’agressif ou d’amical.

Je vous écoutes. Dites tout haut ce que vous pensez puisque vous avez l’air si convaincu. Vous croyez que vous êtes le premier ? Vous pensez peut-être me choquer ?

Distance, faits établis et vidés de toutes émotions. Le Cadutie de glace s’approcha du bar et glaça légèrement l’eau dans le verre. Restée à la forme liquide, le contenant se couvrit de condensation sous la différence de température. Il avait l’air de ceux qui ne reculeraient devant rien ni personne et qui, avec la rigueur de la justice, faisait tomber les lames et les têtes sans trembler.

Mais croyez-moi, Manticore, il me faudrait peu de temps pour vous mettre en colère. Vraiment en colère.

Parce qu’il savait piquer là où ça faisait mal. Pour dissuader. Eloigner. Ecarter. Pour que personne ne s’approche de ce vase plein de cendres. L’Elementara laissa courir son regard sur le visage buriné, sur le corps dans son ensemble. Abîmé. Bandé, rafistolé avec du fil. Les yeux pâles semblèrent se perdre un instant au loin.

Videz votre sac.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Jeu 19 Oct - 20:05





Nashoba : Je sais ce que vous avez fait pour Régina.

Un silence long comme la mort lui laissa le temps de sortir un autre verre qui n'aurait pas tourné au Pôle Nord. Nashoba but deux longues rasades d'eau fraîche, et s'assit en sautillant sur le bar. Il se tenait un peu  penché, dévisageait Rigel sans ciller. Le visage chaud et calme du manticore fatigué cernait le cadutie.

Nashoba : Pourquoi vous faites ça ? Vous ne l'avez pas punie pour le lit. Et vous auriez pu me faire beaucoup plus mal.

Le souvenir des coups de fouet sur ses pieds n'était pas spécialement agréable, mais son ancien maître... Non. Il valait mieux ne pas y penser. Nashoba aurait pu s'attendre à beaucoup plus violente punition. Et beaucoup moins cordiale. Il secoua la tête de gauche à droite, l'air consterné.

Nashoba : Je ne sais pas à quoi vous jouez, mais vous êtes dans deux camps différents. Vous avez pas quitté les gradins parce qu'on vous donne la gerbe. C'est le spectacle qui vous met mal.

Il sauta au bas de son petit piédestal, les bras croisés, planta son regard ambré sur le visage choyé. Il devait avoir la peau tellement douce avec tout le soin des caduties bien nés. Il avait eu de la chance à la génétique, rien de plus.

Nashoba : Vous seriez personne sans tous les serviteurs du manoir. Alors je ne comprends pas pourquoi vous vous forcez à être un trou du cul.

Voilà. Tu l'as dit.

Se forcer à être un connard. Un troufion. Un vieux mec. Voilà ce qu'il aurait pu dire. Il sentait Rigel comme un mec qui jouait sur les deux côtés de la pièce, et ça ne lui plaisait pas. Jouer aux rigides sans âmes c'était bon cinq minutes. Il y avait des choses qui ne trompaient personne. L'odeur. Le rythme cardiaque. La couleur du visage face à la honte.

Les bras puissants croisés, ses mains sur les coudes, Nashoba poussa du bout du pied le recoin du tapis.

Nashoba : Je sais pas ce qui vous est arrivé l'autre fois. Vous étiez pas bien, et vous en avez parlé à personne. Faut juste savoir que quand on vit des trucs horribles... Si on les garde, ça finit par bouffer. C'est tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 16:19

Rigel le fixa intensément. Sans bouger le moindre muscle. Plusieurs secondes le Cadutie resta ainsi sur un silence à la fin des paroles du manticore avant de cligner enfin des paupières.

C’est tout ce que vous aviez à dire ?

Rien de pire sans doute qu’une réaction dénuée de position. Rien de pire sans doute qu’un être hermétique au point de semer le doute dans l’esprit. Dans le vrai ou le faux, Rigel ne laissa poindre rien d’autre que ce silence où il n’avait pas quitté l’autre du regard. Comme un défi où pointait l’once d’une chose terrible. Des non-dits qui pouvaient parler à ceux qui avaient déjà vu des choses terribles.

Terminez donc de boire et de manger, ma fille vous réclame alors, si vous avez des disponibilités votre prochain contrat se fera chez moi.

Pas un mot n’avait été dit par rapport à l’absence de punition. L’elementara de glace, à l’image de son pouvoir, n’avait pas cillé et continuait de se tenir droit dans la pièce.

Alors que l’évocation de sa mésaventure avec la sirène l’avait ébranlé en son for intérieur mais bien moins que la perspicacité des mots du loup. Rigel était jeune par rapport à la moyenne d’âge de l’ensemble de la population… Cependant, les Caduties pour la plupart recevaient une éducation telle qu’il valait mieux apprendre rapidement à cacher ses véritables émotions.

Surtout quand on veut réduire à néant ceux qu’on surnomme « frères ».

Et au passage, lança le blond sur le même ton plat et monocorde. On ne répare jamais vraiment les gelures. Mais si vous insistez, je pourrais vous le montrer mais je crains que vous ne regrettiez amèrement une telle décision.

L’histoire avec Aldébaran avait fait le tour pendant un temps. Faire brûler le manticore qui l’avait tué. Son frère qui exposait les cendres du meurtrier comme exemple à tous les serviteurs qui pouvaient le voir avec l’avertissement qui était clair : Vous pouvez finir ainsi, vous aussi.

Le froid est bien plus terrible que le feu.

D’un regard qui n’avait rien de chaleureux, Rigel dardait une pupille intensément vissée sur le loup toujours avec ce même aplomb qui semblait vouloir s’écraser comme un semi-remorque dans la rétine de l’animal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 19:10





Il le menaçait, cet enfoiré.

Nashoba n'était pas franchement impressionné. Rigel était puissant, un mage qui lui aurait foutu une peur bleue quelques années plus tôt. Mais maintenant qu'il avait vu comme les siens se vautraient dans la paresse doucereuse du Lacrimosa, il n'y voyait qu'un banc d'imbéciles.

Qu'avait-il fait de sa vie, sinon gagner à la lotterie génétique ?

Vega le réclamait ? Et bien, tant pis pour elle. Il avait beau porter beaucoup d'affection à la petite fille, elle finirait par grandir. Comme son père, elle deviendrait froide, distante, finirait par le considérer comme un animal, et lui accorderait autant d'attention qu'au vieux chien bon pour la remise.

Il connaissait déjà la chanson. Il avait fait l'erreur de croire un jour en la bonté des Caduties, et il en avait récolté des oreilles taillées en pointe.

Nashoba : Désolé, messire. Mais, non.

Le sourire insolent et confiant du manticore se grava jusque dans sa posture. Il releva la main, et tira sur sa propre oreille.

Nashoba : Vous ne l'avez peut-être pas vu - trop occupé à vous regarder le nombril - mais je n'ai pas de maître. Je travaille pour vivre, et je suis pas une nourrice.

Et même, se retint-il d'ajouter, le Lacrimosa lui permettrait de vivre très bien pendant plusieurs mois. Avec la récolte de ce soir-là, il allait faire planer une bonne partie de la population riche pendant quelques semaines. De l'argent qu'il mettrait dans l'émancipation de certains de ses frères, et pour s'offrir une ou deux poulettes.

Oh, il y avait bien Regina, mais elle semblait apprécier Rigel.

A lui, ce type ne disait vraiment rien.

Nashoba : Désolé pour Vega, mais je choisis mes contrats. C'est non.

Il termina d'enlever la dernière breloque, et dévisagea l'Elementara. Il observait ses doigts cagneux, ses genoux ficelle, ses chevilles fragiles. Il se demandait comment un bonhomme pareil avait réussi à mettre une femme enceinte, quelle qu'elle soit.

Elle devait être aveugle. Et sourde.

Gonflable.

Il n'y avait pas plus chiant et snob qu'un Cadutie qui se prenait pour le roi du monde. La petite Vega l'adorait maintenant, comme un nouveau jouet. Et quand elle aurait quinze ans, on lui apprendrait que les manticore ne servent qu'à baiser et servir. Oh oui il la voyait venir, la petite avec une cravache dans la main pour tabasser ses serviteurs.

"Chienlit !" Ca lui irait bien.

Le sourire d'acier refusait fermement de s'embarquer dans cette galère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 19:48

Le refus souleva un regard étrange chez le Cadutie. La blessure noble, la colère dense. Ruisselante doucement mais surement. Et surtout. C’est une étincelle meurtrière qui brilla dans les yeux clairs, aussi certainement planté dans les yeux du loup qu’un carreau d’arbalète.

Etait-ce pour une raison aussi simple que ce refus ? Non. Bien sûr que non.

Et en réaction, le verre se glaça si vite et si fort qu’il explosa sur le comptoir du bar sans que ça ne fasse ciller l’Elementara qui gardait dans les prunelles la flamme déterminé d’un homme qui n’a plus rien à perdre.

Et qui est déterminé.

Soit.

Les éclats dispersés continuaient de fumer et les volutes se répandaient sur les surfaces comme l’aurait fait un liquide. Enfin il décrocha des yeux du manticore en lui tournant le dos, commençant à s’avancer vers la sortie. Il ne le montrait pas. Mais son cœur battait puissamment dans sa poitrine.

Regina est toujours fertile, au fait. Mais à priori, vous n’aimez pas les enfants.

Un dernier regard. Polaire.

Et avec la tranquilité de celui qui n’hésitera pas une seconde à faire des choix terrifiants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 20:01





Regina.

Les narines dilatées, les pupilles étrécies du prédateur le propulsèrent devant la porte. Il s'y plaqua, posant bruyamment son corps contre le bois pour barrer la route. Le nez plissé, les traits déformés par une colère qui hérissait tout son corps, Nashoba menaçait sans se cacher son interlocuteur.

Il était complètement fou, mais Rigel était seul, isolé. Et s'il pensait pouvoir le dominer avec sa magie, le manticore n'hésiterait pas à lui casser quelque chose.

Les connards de Caduties, il les connaissait. Ceux qui violaient des servantes et abandonnaient leurs petits bâtards aux bordels ou aux centrales. Il savait exactement le sort que leur réservait la vie. Il n'avait jamais vu un de ces gamins développer une magie quelconque. Jamais.

La souche manticore était si puissante qu'elle contaminait toutes les générations descendantes d'une union.  

Les ongles hérissés de griffes meurtrières, le loup gronda sans montrer la moindre intension d'enfiler sa peau animale. Pourtant, la voix qui s'échappa de sa gorge était déformée, profonde et menaçante.

Nashoba : Touchez-la. Touchez-la et je vous butte. Je me fous de ce que je risque. Je vous butte.

Il pouvait le fusiller du regard, le crucifier sur place ou l'enfermer dans un bloc de glace. Il prendrait le temps qu'il lui faudrait. Glisserait le Lacrimosa dans les bons verres, pervertirait les bonnes personnes.

Et quand ce trou du cul deviendrait un camé dépendant, il le tuerait de ses propres mains.

On ne touchait pas à ceux qu'il protégeait. On ne touchait pas à Regina.

On ne touchait pas aux toutes petites possessions qu'il s'autorisait.

Nashoba tendit le bras, serra le col pour s'approcher et dominer l'homme de toute sa hauteur. Qu'il le transforme en statue de givre, là tout de suite. Il était assez près pour lui casser la nuque en secouant trop fort. Et il n'était pas content.

Du tout.

Nashoba : Moi vous pouvez me faire mal. Me fouetter, me baiser, me soumettre si vous voulez. J'ai déjà tout vu. Vous ne me casserez pas.

Mais Regina, si...

Nashoba : Avec votre caprice de merde.

Calme-toi. Calme-toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 20:18

La situation lui échappait. Ou peut-être pas. Aucune magie ne vint à la rescousse du moins pas de façon flagrante. Prit au col, le visage fermé de Rigel avait cette maigre lueur de crainte, étouffée derrière autre chose.

Il le jaugeait.

Le Cadutie mesurait le degré de sincérité du loup et contre toute attente, ne baissa pas les yeux. Longuement il fixa l’autre sans un mot. Il ne comprenait pas. Comment ce manticore le pouvait-il ?

Alors venez au moins demain soir. Vega n’est qu’une petite fille.

Ma petite fille, se retint-il d’ajouter. Sa fille. Précieuse et douloureusement mourante. Et il leva la main pour serrer le poignet du loup qui le maintenait au col. Cherchant à la retirer sans avoir la moindre chance de lutter physiquement contre. Au risque de faire briser le poignet, la main, un bras ou des côtes.

Et Rigel ne comprenait pas pourquoi lui-même agissait de la sorte. A exposer ce qu’il pouvait ressentir même si ça n’était qu’une infime partie d’un tout bien plus imposant.

Lâchez-moi. Ou alors je dois vous rappeler ce qui est arrivé au dernier serviteur qui s’en est pris à ma famille ? Et heureusement, lui n'en avait pas de connue.

Et sous l’émotion qui s’emparait de lui, sous l’étreinte physique, le givre couvrit la peau de son cou, grignotant le bas de son visage et de ses mains. Froid. Si froid que si le loup ne lâchait pas prise, il sentirait la brûlure que la glace sait faire.

Si je ne vous avez rien dit… Cette idée ne vous aurez même pas effleuré l’esprit… Mon caprice vaut largement les vôtres, Manticore.

Caustique. Rigel semblait prêt à mordre lui aussi, mais d’une tout autre façon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nashoba Gatling

Manticore de Distraction

avatar
Manticore de Distraction
Messages : 24
Date d'inscription : 04/05/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 20:29





Oui, il t'a niqué comme un bleu.

Il avait cherché à le mettre en colère et il avait bien réussi. Il avait suffi de quelques mots, et d'un regard. Et voilà, le loup était prêt à lui refaire le portrait, la maison et la façade en cadeau. Il se sentait bête, tellement bête qu'il ne trouva pas les mots.

Ses mains se desserrèrent à contrecoeur. Qu'est-ce qu'il voulait à la fin ? Il ne pouvait pas prendre une nourrice de plus comme tout le monde ? Non il le voulait lui. Le gentil Nashoba. Qui galopait avec Vega sur le dos dans le manoir.

Ouais. Trop bon trop con.

Tu parles

Nashoba : Vous êtes doué...

Il était fâché. Vexé comme un  pou. Capable du pire caprice pour se venger. Mais il était trop humilié par sa propre colère. Qu'est-ce qui lui avait pris. Il aurait pu débarquer au manoir, faire sortir Regina et la garder avec lui et personne ne s'en serait rendu compte.

Les manticores étaient en théorie les égaux de tous les autres. En théorie.

En réalité, dans la benne, il n'y avait que les ghouls pour leur témoigner un peu de respect.

Monsieur pète-sec et sa mioche - bénie soit-elle - le considéraient comme un jouet, une merde, ou un passe-temps.

Au choix.

Nashoba : Je prends cent pièces. Le double si vous me faites consommer d'une façon ou d'une autre. Je tue personne. Je fais rien de bizarre devant la petite.

Il s'écarta de la porte, se retint de mettre la main contre sa côte. Putain le faux mouvement. Il avait mal à en hurler, se retint en serrant si fort les dents qu'il avait mal aux mâchoires.

Allez. Accepte et barre-toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigel Vacaresco

Cadutie Elementaire

avatar
Cadutie Elementaire
Messages : 43
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]
Ven 20 Oct - 20:48

La tension se relâchait difficilement, à l’image de ces deux poignes d’aciers qui le libérait. Un brin essoufflé, Rigel ferma les lèvres et continua de regarder le loup, de le scruter. Clignant des yeux, comme ramassant son contrôle fissuré le plus discrètement possible, Rigel déglutit.

La seule consommation que vous aurez ce sera avec Regina et cette fois-ci, allez au grenier.

Ca lui avait échappé et cette fois, il ne regardait pas le loup. Vega voulait le loup avec elle pour une bonne raison : lui il pouvait encaisser la force de la petite. Du moins bien plus que son père.

Contentez-vous de jouer avec Vega. Ca vous occupera bien assez.

Réajustant son col comme il remettait en place ce masque hermétique sur le visage, le Cadutie de glace semblait plus pâle si c’était possible et ne semblait plus disposé à discuter plus longtemps avec le manticore.


Le malaise le prenait et il se fit violence pour ne pas chancelait alors qu’il accrochait de nouveau le regard de l’animal. Et le givre ne voulait pas totalement quitter ses mains. Sans réfléchir, la porte derrière Nashoba se mit à craquer sous le gèle qui s’insinuait dans les fibres. Elle gonfla avant de se fendre, échappant une large bande acérée qui se mit à pendre légèrement.

Laissez-moi passer. Je vous dis à demain soir.

Cette porte allait-elle céder, pour l’amour de Creatorem ? Elle continua de craquer à rythme régulier, plus fréquent alors que le Cadutie subissait une suée. Du calme. Il posa sa main sur la poignée de porte et commença à forcer pour tourner.

Qu’est-ce qui lâcherait en premier ? La poignée de porte ou son poignet à lui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Luminescence [pv Nashoba - Rigel]

Revenir en haut Aller en bas
 

Luminescence [pv Nashoba - Rigel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rigel ☆ The lonely star
» Rigel Andromeda Black
» Nuit sauvage - Rigel Black
» L'univers de Rigel - La Galerie étoilée ☆
» Par les tentacules de Férola ! pv Rigel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacrimosa :: Le Quartier Rouge :: Sérendip-