Votez pour nous !

Lacrimosa

Forum futuriste de vampires, humains, goules, metamorphes et humains à dons axé autour d'une guerre inter-race et d'un fléau qu'est le Lacrimosa au sein de la ville de Pandémonium.
 


Partagez | 
 

 Annexe - les Manticores

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Creatorem

Admin

avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Annexe - les Manticores
Jeu 12 Jan - 23:59


Annexe des Manticores


Quand l'Homme est un fléau pour l'Homme...




Origine



« When your dreams all fail
And the ones we hail
Are the worst of all
And the blood's run stale

I want to hide the truth
I want to shelter you
But with the beast inside
There's nowhere we can hide
»

Vous qui parcourez les rues de Pandémonium, contemplez la beauté de ce monde, et à quel point nous l'avons ravagé. Les Manticores sont une abomination pour certains, une merveille de la technologie humaine pour d'autres. Lorsque la guerre nucléaire détruisit une bonne partie de la population, rasa des villes entières et condamna l'humain à vivre reclus sur une toute petite portion de son territoire, s'est-il arrêté de faire la guerre ?

Non. Il n'avait plus d'armes nucléaires, mais des années de recherches scientifiques l'ont mené à imaginer l'arme la plus douloureuse de tous les temps : celle le mettant sur un pied d'égalité avec le Seigneur. Il a créé des armes à son image, et des Bêtes dignes des pires cauchemars ont surgi. Elles étaient parfois nocturnes, capables de se déplacer dans les airs. Certaines défonçaient des barrières ou des portes à l'aide de leurs cornes monstrueuses. Plus résistantes, plus fortes, plus grandes que les animaux terrestres, ces Manticores étaient d'une redoutable intelligence et à la fois serviles envers leurs Maîtres et Créateurs : les Humains.

Une fois le feu de la bataille terminé, le siège repris ou la reconnaissance terminées, ces Créatures mutaient pour reprendre une forme humanoïde dont ne subsistaient que quelques attributs animaux. Des cornes par ici, des écailles par-là, une pupille fendue ou une queue touffue dépassant du pantalon.

Après la guerre vint le temps de reconstruction, et d'autres virent le jour. Des bêtes de somme asservies à leurs tâches. Creuser, transporter, pousser, labourer, soulever. Les machines et l'électricité hors de prix n'arrêtaient plus l'Homme dont la nouvelle force se tenait à ses manipulations génétiques diaboliques.

Création d'un Manticore


Les Manticores sont le produit de l'humain. Issues de manipulations génétiques et du clonage, elles sont le fruit des prouesses scientifiques de leur temps. Prenez des souches d'aigle, de rhinocéros, d'ours ou de serpent et couplez-les à vos recherches sur le clonage humain. Mélangez le tout sous le regard attentif d'un important lobby plein aux as, et vous obtiendrez sous une cinquantaine d'années des humanoïdes viables. La forme repoussante de ces petits humains à écailles n'est que le début de votre cauchemar.

Observer grandir un Manticore ne fut pas sans surprise pour les scientifiques. Ces petits êtres aux instincts primaires changeaient de forme de façon si instable sur les premières générations qu'ils n'étaient bon à accomplir qu'une tâche : celle pour laquelle ils avaient été créés. Détruire. Déchiqueter. Fracasser. Des années durant, leur existence resta secrète. La stabilité des Manticores fut leur porte de sortie vers le début de l'émancipation. De génération en génération, la reproduction remplaça le clonage, et aujourd'hui plus aucun Manticore ne sort des laboratoires.

Après la guerre, la construction. Les Manticores brutaux et carnivores furent remplacés par leurs homologues plus pacifiques. Des bovins, des équidés, des scarabées géants et d'autres bêtes de somme. Ne vous moquez pas des drôles de personnes avec des oreilles d'âne que vous croiserez, leur seconde forme totalement animale est bien plus grande que celle de ses ancêtres.

Le temps passant, les Manticores sentirent le poids de l’oppression peser sur leur vie de façon constantes. Soumis du berceau jusqu'à l'urne, ils n'avaient ni le choix ni le loisir de décider de leur propre sort. Alors, lorsqu'ils se rendirent compte qu'ils étaient plus forts, plus rapides, plus capables et indispensables aux Humains, ils attaquèrent. Le massacre qui résultat de cette prise de conscience leur donna le même statut que leurs créateurs : des êtres libres de penser et d'agir.

En théorie.

En théorie, car les Manticores avaient accompli toute leur vie la même tâche répétitive. L'abrutissement de l'esclavage planait sur leur capacité d'émancipation, les humains saisirent la balle au bond, offrant salaire de misère, logis et couvert contre des heures interminables de labeur. "Libres et émancipés", ces travailleurs au dos courbé formèrent une masse compacte de main d'oeuvre bon marché. Quelques électrons libres se détachèrent de cette mascarade pour se jeter dans les bras des Vampires, qui les utilisent depuis pour leur loisir personnel. C'est des siècles plus tard que les nouveau-nés d'unions naturelles décidèrent de voler de leurs propres ailes. Les Manticores sans Maître se comptent sur les doigts d'une main.

Aujourd'hui, rares sont les Manticores identifiables de par leur apparence partiellement animale. Leurs attributs physiques ne résistent pas au mélange hybride avec l'espèce humaine. Ainsi, tous les Manticores dont les parents ont un jour procréé avec des humains ne disposent plus que de deux formes : humaine et ordinaire ou complètement animale. Ces enfants mêlés sont bien plus à l'aise dans leur peau couverte d'écailles ou de poils, contrairement aux descendants purs qui jouissent de nombreux avantages fonctionnels.

Qui ne rêverait pas d'avoir des cornes de bélier pour fracasser la tête de son voisin lors d'une rixe ?

Pouvoirs et faiblesses


Les Manticores n'ont pas, comme les Caduties ou les Vampires, de pouvoir propre. Ils sont en revanche monstrueusement forts, y compris sous leur forme humaine.

Leur corps garde les caractéristiques de leur partie animale. Certains sont nyctalopes, d'autres ont un odorat très fin, des dents venimeuses ou une furtivité innée. Sur leur terrain de prédilection, vous ne pourrez pas combattre un Manticore sans désavantage, d'autant que les race-mêlées sont monnaie courante. Leur principal atout est paradoxalement leur docilité. Ils sont incroyablement bien intégrés à la vie de leurs bourreaux, ont adopté leurs codes et vivent leur seconde forme comme un plaisir coupable. Prendre par surprise leur adversaire les prenant pour un humain fragile est leur meilleure tactique.

Ne tentez pas de distancer un Manticore ou de rivaliser avec lui en force, si vous n'êtes pas Vampire ou Ghoul, vous finirez broyé ou exsangue avant d'avoir le temps de dire "ouf". Totalement ataviques, ils continuent de réagir à la manière de leur animal. Vous voulez vraiment essayer de faire peur à un Rhinocéros ou fuir en courant devant un Jaguar ? Si vous parvenez à les blesser en revanche, ils ne parviendront pas à se soigner facilement. Contrairement aux Ghouls, cette première expérience de manipulation du génome humain n'a pas de régénération accrue.

Armez-vous convenablement, et vous devriez pouvoir mater la Bête.

Typologie des Manticores


Les Manticores se divisent en deux groupes principaux. Ceux occupant des postes servant les humains, et ceux ayant rejoint les Vampires. Le troisième groupe extrêmement minoritaire se compose d'individus vivant par eux-mêmes.

Les Travailleurs ou Muncitor [ouvert]


Ce sont les dignes descendants des premiers Manticores. Sous la houppelande d'un Maître, généralement lui-même descendant du premier acquéreur, il accomplit les tâches pour lesquelles on le paie une misère - parfois, rien. Logis et couvert sont garantis, mais la générosité de la plupart des employeurs s'arrête à donner une illusion de liberté. Quelques sous en poche, le Manticore dépense généralement en boisson ou en Lacrimosa ce qu'il gagne.

Les Divertissements ou Distracţie [ouvert]


Mus par l'envie d'un avenir meilleur, les ancêtres de ces Manticores ont fait l'erreur de se jeter dans le camp adverse. Là où leurs frères de sang labourent et taillent du bois, eux sont des amusements. Des gladiateurs, des gardes du corps, des serviteurs personnels, leurs Maîtres ne les considèrent pas plus comme des êtres dignes de respect que leurs premiers bourreaux. Un vampire ne paie pas son Manticore. Il lui arrive d'ailleurs de le partager avec d'autres. Cependant, il garantit sa sécurité... tant que ses ordres sont respectés à la lettre.

Les Emancipés ou Emancipat [ouvert]


Rares et éparpillés, ces Manticores font tout leur possible pour s'intégrer dans la société humaine. Ils occupent des emplois subalternes mais éloignés de leurs premier usage. Ils sont perdus, épris de liberté. Souvent révoltés, parfois émerveillés, ces Manticores sont craints des humains qui y voient une menace ambulante sans boulet au pied.


Effectifs


Félidés : 2 | Canidés : 0 | Reptiles : 0 | Bovidés : 0 | ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimosa.rpgistes.com
 

Annexe - les Manticores

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital
» Demandes de Job Annexe
» ANNEXE ₪ Les femmes à Pompéi
» Manticore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacrimosa :: Administration :: Administration-